Ce que vous devez savoir sur le cancer du sein

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Non seulement il s’agit du cancer le plus répandu chez la femme [1], mais il prend également de nombreuses formes. Chaque année, environ 58 000 femmes se voient diagnostiquer d’un carcinome mammaire en France [1], et près d’une femme sur neuf risque de développer un cancer du sein au cours de sa vie [2]. Moins de 10 % des cancers du sein surviennent avant 40 ans [2]. L’incidence augmente ensuite régulièrement jusqu’à 65 ans [2]. Bien que les hommes puissent également être touchés par la maladie, la proportion est bien plus faible puisque moins de 1 % de tous les cancers du sein les affectent [3]. Environ 500 cas sont diagnostiqués chez des hommes chaque année en France [4].

Qu’entend-on précisément par « cancer du sein » ?

Le carcinome mammaire est une tumeur située au niveau du sein, des aisselles ou du thorax. Les symptômes peuvent inclure [5] :

  • Une boule dans un sein
  • Des ganglions durs au niveau de l’aisselle (sous le bras)
  • Des modifications de la peau du sein et du mamelon
  • Un changement de la taille ou de la forme du sein

Même si les causes de la maladie ne sont pas encore bien connues, certains facteurs de risque sont établis. Ils ne sont toutefois pas toujours modifiables. Environ 25 % des patientes ont des antécédents de cancer du sein dans leur famille [6]. L’âge et les prédispositions génétiques font partie des autres principaux facteurs de risque de cancer du sein [7]. Les facteurs suivants peuvent aussi augmenter le risque de développer la maladie chez la femme [7] :

  • Certains traitements hormonaux de la ménopause
  • La consommation de tabac
  • La consommation d’alcool et le surpoids
  • Peu ou pas d’activité physique.

Pour évaluer l’étendue d’un cancer du sein, les médecins prennent en compte trois critères : la taille et l’infiltration de la tumeur, l’atteinte ou non des ganglions lymphatiques et la présence ou non de métastases [8]. Ces 3 critères permettent de définir le stade du cancer selon la classification TNM.

  • Lorsque la maladie est à un stade précoce, la tumeur est généralement localisée dans une région du corps. Le choix du traitement est établi en fonction de la région où se trouve la tumeur, de la taille de celle-ci, ainsi que de son caractère bénin (non cancéreux) ou malin (cancéreux).
  • Il y a récidive locale lorsque la tumeur réapparaît dans la même région du corps.
  • On parle de cancer du sein métastatique, aussi connu sous le nom de cancer du sein avancé ou de stade IV, lorsque les cellules tumorales se sont propagées à d’autres organes, comme les poumons, le foie ou les os, ou encore la peau ou le cerveau.

Si la tumeur est détectée à un stade précoce, les chances de guérison sont importantes. En effet, lorsque celle-ci est détectée au stade précoce, la survie à 5 ans est de 99 % contre 26 % pour un cancer métastasé [9]. D’où l’importance du dépistage : celui-ci peut détecter des tumeurs de taille inférieure à 1 cm, qui guérissent dans plus de 90 % des cas [10],[11].

Chaque patiente doit discuter en détail de son traitement avec son gynécologue, son oncologue, voire son radiothérapeute. Il est également utile de s’informer à travers les associations professionnelles telles que la Société française du cancer, ou encore les sites de La Ligue contre le cancer et d’Europa Donna France. Plus vous disposerez d’informations, plus il vous sera facile de décider du traitement qui vous conviendra le mieux parmi les différentes options thérapeutiques qui s’offrent à vous.

N’hésitez-pas à parcourir également les articles suivants dédiés au cancer du sein pour en savoir plus :


[1] https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-Estimations-nationales-de-l-incidence-et-de-la-mortalite-par-cancer-en-France-metropolitaine-entre-1990-et-20182

[2] https://www.ligue-cancer.net/article/26094_cancer-du-sein#:~:text=En%20France%2C%20une%20femme%20sur,dans%209%20cas%20sur%2010

[3] https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-sein/Cancer-du-sein-chez-l-homme

[4] https://www.frm.org/recherches-cancers/cancer-du-sein/les-cancers-du-sein-en-chiffres#:~:text=Actuellement%2C%20plus%20de%2087%20%25%20des,%2C5%20%25%20des%20cancers%20masculins.&text=Quels%20sont%20les%20facteurs%20de%20risques%3F

[5] https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-sein/Symptomes

[6] https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-sein/Facteurs-de-risque/Antecedents-familiaux

[7] https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-sein/Facteurs-de-risque

[8] https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-sein/Les-stades-du-cancer

[9] INCA 2019 – Dépistage du cancer du sein : avantages et inconvénients https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-du-sein/Avantages-et-inconvenients

[10] Prévention et dépistage : le cancer du sein. http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/201/?sequence=36

[11] Carter CL, Allen C, Henson ED, Relation of Tumor Size, Lymph Node Status, and Survival in 24,740 Breast Cancer- Cases. Cancer 1989; 63(1):181-7.

Partager cette publication

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Articles Similaires